Comment réduire la pollution liée à ses transports

ATTENTION, ATTENTION!! On est carboneutre!!


Bon avant de commencer à se vanter, on va au moins vous donner la définition de carboneutre : Selon le bon vieux Larousse, ça signifie réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à compenser celles qui n'ont pu être évitées, dans une démarche écologiquement responsable.


Autrement dit, ça veut dire mettre le doigt sur ses sources de pollution pour ensuite déployer des actions qui vont les diminuer, voire les éliminer. C'est exactement ce qu'on a fait. On a réalisé que notre source de pollution la plus importante était le transport en voiture (bien que peu fréquent). On a donc décidé de recenser chacun de nos transports afin de mesurer les gaz à effet de serre  (GES) émis à chacun d'entre eux. Par la suite, on a choisi Plantetair pour effectuer notre compensation carbone, processus qui consiste à essayer de contrebalancer ses propres émissions de CO₂ par le financement de projets écoresponsables. Pour notre part, on a décidé de financer la construction d’un parc éolien situé en Nouvelle-Calédonie.


Bon, vous vous dites sûrement  qu'une entreprise de service en temps de covid qui n'a pas de bureaux (pour très peu de temps encore;)) ne pollue pas énormément et que par le fait même, être carboneutre c'est easy peasy. Vous n'avez pas tort, mais reste qu'on est fier.e de notre shot. En fait, on est surtout fier(e) d'avoir mis les bons outils en place pour pouvoir être responsable même en période de non-pandémie. 


***Fait à noter ici, on est conscient que l’utilisation de nos ordinateurs constitue une source de pollution et c’est pour cette raison que de recenser son impact environnemental constitue un de nos objectifs prioritaires pour la prochaine année. 


Revenons à nos transports.


Voici justement ce qu'on a mis en place pour diminuer la pollution reliée à ces derniers: 


- Chaque transport sur l'île de Montréal doit se faire en transport actif (vélo ou à pieds) ou en transport collectif (autobus, métro);

- Les workshops effectués hors de l'île de Montréal se font en virtuel;

- Si on se déplace en voiture, on note les GES émis dans notre tableau de bord pour être en mesure de compenser nos émissions de gaz à effet de serre à la fin de notre année fiscale;

- Lorsqu’on se déplace plutôt loin, on en profite pour optimiser la sortie en combinant plusieurs rencontres;

- Nous avons créé une liste de fournisseurs locaux pour diminuer les transports lors de nos achats et, bien sûr, encourager nos entreprises d’ici.


Ce ne sont certes pas des actions d'une énorme complexité, mais c’est un bon point de départ pour diminuer son empreinte environnementale. Si vous voulez à votre tour améliorer votre impact, n'hésitez pas à nous faire signe!


Article relié

Vous désirez recevoir d'autres
contenus pour améliorer votre impact?

Inscrivez votre adresse ici!

Ou